Ajouter ce site à vos favoris !
 
Votre actualité
Inondations du Var


image non disponible

Retour sur les intempéries du Var-Est survenues au mois de juin 2010.


Nous avons tous en mémoire les images des inondations dramatiques qui ont dévasté, au milieu du mois de juin, l’Est du département du Var et tout particulièrement les communes voisines de Draguignan. Les fortes chutes de pluies des 15 et 16 juin 2010 dans la région du Var Est ont été la cause de nombreux débordements de rivières et ont fait l’objet d’un arrêté de catastrophe naturelle en date du 21 juin 2010.

Quelques mois plus tard, deux points méritent d’être soulignés.

C’est tout d’abord la mobilisation très rapide des collectivités et des pouvoirs publics, mais aussi des gestionnaires de réseaux, pour venir en aide aux populations sinistrées ou assurer le rétablissement des alimentations dans des conditions rendues très délicates par les dégâts subis par les infrastructures. La SCP a participé au contrôle de l’état des ouvrages assurant la desserte en eau de la Dracénie et tout particulièrement l’alimentation en eau de la commune de la Motte, puis faire face aux défaillances d’alimentation électrique en lien étroit avec ERDF et la cellule de crise de la préfecture.
Sur les communes de Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, des ouvrages de la SCP ont été touchés par les débordements de l’Argens ou de l’un de ses affluents. Trois des sinistres constatés ont fait l’objet d’une déclaration auprès de notre assureur :
- sur le réseau de Puget-sur-Argens, suite à la rupture d’une digue, la canalisation de diamètre 100mm en fonte a été mise à nue sur 160 ml. Une borne et un ouvrage de ventouse ont également été emportés ;
- sur le réseau des Planets, à Roquebrune-sur-Argens, le débordement d’une garonne a provoqué un cratère et a déchaussé un regard de vidange ;
- toujours sur le réseau des Planets, une conduite en acier de 350mm de diamètre a été mise à nue sur 30 mètres suite à des mouvements de terrain.

C’est aussi, dans un second temps, le formidable élan de solidarité, venant en particulier des habitants de notre Région, pour venir en aide aux personnes, qui pour certaines, ont tout perdu. Une nouvelle fois, la SCP a répondu présente : d’une part, à l’initiative de notre conseil d’administration et de notre président Michel Vauzelle, en supprimant le cocktail qui devait accompagner le lancement des travaux de la liaison hydraulique Verdon/Saint-Cassien et en reversant le montant correspondant au profit des sinistrés ; d’autre part, en aménageant pour nos clients sinistrés, notamment les agriculteurs, des conditions particulières de facturation du service de l’eau ; et enfin en tenant nos capacités d’expertise à disposition des collectivités et notamment du Conseil Général du Var.