Ajouter ce site à vos favoris !
 
Votre actualité
Kurdistan Irakien


image non disponible

La SCP participe à la mise en œuvre de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE).


La création d’un Etat Kurde avait été prévue en 1920 (suite à la destruction de l’Empire Ottoman) mais le traité de Lausanne (1923) ne l’a pas matérialisé. La population Kurde s’est donc implantée en Turquie, Iran, Syrie et Irak. Actuellement, le Kurdistan Irakien est une entité fédérale et autonome de l’Irak.
Les premiers contacts ont été initiés en juin 2008 par la SCP en lien étroit avec le service économique de l’Ambassade de France.

A la suite de ces premiers échanges, un groupement composé de la SCP, du BRGM, de G2C et de l’OIEau a été constitué afin de proposer un projet de « Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) » au Kurdistan.

L’objet de cette étude est de réaliser une analyse complète des enjeux et des contraintes d'une gestion de l'ensemble des ressources en eau au profit des différents usages à l’échelle de 2 bassins versants d’affluents du Tigre. Ces éléments permettront de bâtir un plan d’action visant à :
- créer un environnement législatif adapté à la gestion de la ressource en eau et des milieux naturels
- mettre en œuvre une gestion coordonnée des ressources en eau pour les différents usages
- planifier les investissements pour un développement économique respectueux des grands équilibres naturels
- élaborer un système d'information qui permettra de capitaliser et de partager les connaissances sur l'eau.

Le projet a été contractualisé en novembre 2010 lors d’une mission à Erbil conduite par Anne-Marie Idrac, Secrétaire d'État en charge du Commerce Extérieur . Le financement en est assuré par l’Etat Français sur le Fonds d’études et d’Aides au Secteur Privé (FASEP) pour un montant total de l’ordre de 850 000 € sur une durée d’environ 18 mois.