Ajouter ce site à vos favoris !
 
Votre actualité
International


image non disponible

Tunisie : appui institutionnel de la SCP aux GDA irrigation


L’état des lieux et le diagnostic approfondi des 70 GDA (Groupements de Développement Agricole) regroupant les structures de gestion des plus grands périmètres irrigués de Tunisie (30% de la surface totale des périmètres publics), a été finalisé au cours du 3ème trimestre et accompagné d’un plan d’actions pour les 12 mois à venir.

Après une première présentation, à mi-parcours en présence du Ministre de l’Agriculture et de hauts fonctionnaires de son ministère en avril, le document de synthèse finalisé a été remis et présenté en différentes occasions au cours du 4ème trimestre aux acteurs du projet (Ministère, administrations agricoles régionales, GDA, bailleurs de fond).

Ce document fournit un éclairage important sur la gestion des périmètres à destination des décideurs nationaux et régionaux, pour la première fois depuis la création des associations et les transferts partiels de gestion effectués il y a 10 à 15 ans.

Ce diagnostic pointe des difficultés importantes de ces structures et une faiblesse généralisée de la gestion des périmètres par l’ensemble de ses acteurs, dont les administrations régionales. Il montre aussi que des initiatives lancées par les GDA apportent des solutions concrètes à certains problèmes et mériteraient d’être diffusées et valorisées. Il identifie enfin les besoins de formation, d’animation et d’appui des acteurs.

En parallèle de ce travail de diagnostic, les actions de formation initiées depuis le mois de juin se sont poursuivies dans les domaines de la gestion administrative et financière et de l’animation de la vie associative, telle que l’organisation de l’assemblée générale et la communication institutionnelle. Des ateliers de diagnostic participatif, visant à faire travailler ensemble les GDA et les administrations régionales sur leurs relations contractuelles et sur la répartition des rôles dans la gestion des réseaux, ont été organisés dans chaque gouvernorat.

En parallèle, des formations en exploitation-maintenance des réseaux sont en préparation pour être mises en œuvre début 2015. Ces formations s’appuieront largement sur celles du cycle de formation interne que la SCP a développé pour ses propres exploitants.

Dernièrement, la SCP a reçu le Directeur Général du Génie Rural et de l’Exploitation des Eaux (DGGREE) et deux de ses proches collaborateurs chargés de la supervision nationale de la gestion des périmètres irrigués et de la politique de transfert aux GDA. Cette visite a eu lieu en octobre, à l’occasion d’un comité de suivi de la mise en œuvre de l’accord-cadre de coopération. Des rencontres ont été organisées sur des ouvrages et au siège de la SCP, ainsi qu’avec des ASA de Provence. Ces échanges, très enrichissants, ont permis de donner des perspectives pour la gestion des périmètres irrigués tunisiens, après le diagnostic réalisé par le projet.