Ajouter ce site à vos favoris !
 
Votre actualité
International


image non disponible

Faisabilité et mise en œuvre d’un PPP au Maroc


La SCP a remporté un marché avec le Ministère de l’agriculture marocain pour l’étude de faisabilité et la mise en place d’un Partenariat Public Privé (PPP) pour la construction d’un réseau d’irrigation dans la Plaine du Saiss. Cette plaine de 200 000 ha, située entre les villes de Fès et Meknès, constitue depuis toujours une zone à l’agriculture très florissante. Les systèmes de production traditionnels, basés sur les céréales, les oliviers et l’élevage, se sont diversifiés dans le maraichage et l’arboriculture. Ces nouvelles productions, irriguées à partir de forages, et le niveau d’intensification agricole en croissance constante, ont conduit à une surexploitation préoccupante des nappes. La baisse annuelle des nappes (1 à 2 m selon les secteurs) constituent une menace telle que le gouvernement marocain a lancé un grand programme de pérennisation de l’activité agricole de la Plaine du Saiss avec la construction de deux barrages, d’un transfert de plus de 70 km (dont 12 en galeries) et le développement d’un réseau d’irrigation sous pression sur 30 000 ha.

L’étude confiée à la SCP consiste à étudier les conditions de faisabilité d’un partenariat public privé et  appuyer le Ministère jusqu’à la signature du contrat de PPP, pour la construction et la gestion déléguée du réseau d’irrigation. Le principal enjeu sera de définir le modèle technico-financier qui, à la fois, encouragera les agriculteurs à renoncer, au moins pour partie, à leurs forages au profit du réseau collectif, et garantira au délégataire un niveau de rentabilité suffisant.