Ajouter ce site à vos favoris !
 
Le Vaucluse (84)
La SCP dans le VaucluseLa SCP dans le Vaucluse

Avec 3 570 km2 et un peu plus de 500 000 habitants, le Vaucluse est un département où l’agriculture occupe une place essentielle, tant du point de vue de l’espace qu’elle occupe (126 700 ha, soit 35% du territoire) que de son poids économique en termes d’emplois directs ou indirects (15 % de la population active) et de contribution au PIB. Elément fort du patrimoine et des paysages, l’activité agricole est en outre le support du tourisme, première activité économique du département.

Essentiellement viticole (la vigne de cuve couvre plus de la moitié de la SAU), le Vaucluse est aussi un département où se sont développées des productions fruitières et légumières à forte valeur ajoutée et dont la qualité est reconnue (18 AOC présentes). C’est en outre le premier département producteur de cerises et de raisin de table. Ces productions n’ont pu se développer que grâce à la présence, souvent très ancienne, d’un vaste réseau d’ouvrages hydrauliques permettant de dériver les eaux de la Durance, et à un degré moindre du Rhône. Le canal St. Julien par exemple, qui date du XIIème siècle, est le plus vieux canal dérivé de la Durance. Construit à l’origine pour faire fonctionner les moulins à farine, il a permis le développement du melon sur les terres de la région de Cavaillon. Ces ouvrages à buts multiples (irrigation, desserte industrielle, voire alimentation en eau potable) jouent par ailleurs un rôle essentiel dans la recharge des nappes souterraines.

 

La SCP est présente dans le Vaucluse au titre d’une concession départementale qui couvre la vallée du Calavon et le massif du Luberon. Autorité concédante, le Conseil général de Vaucluse a en effet chargé la SCP de réaliser et d’exploiter l’aménagement hydraulique nécessaire au développement de cette partie importante de son territoire.

L’aménagement hydraulique de la concession départementale SCP a débuté il y a un peu plus de 20 ans :

  • dans un premier temps, la basse vallée du Calavon a été équipée à partir du canal de Carpentras, et une galerie a été percée sous la montagne du Luberon pour amener l’eau de la Durance, prélevée dans le canal EDF, jusqu’à Bonnieux ;
  • à partir de Bonnieux, une grande partie du moyen Calavon a été desservie ;
  • le Sud Luberon a été aménagé en mobilisant les ressources en eau de l’étang de La Bonde et du canal du Sud Luberon ;
  • l’aménagement se poursuit depuis, de manière continue, dans tous les secteurs non encore couverts.
 

La SCP a ainsi équipé à ce jour près de 13 000 ha en postes de livraison d’eau, et à terme la surface agricole équipée dépassera 15 000 ha. En 2007, ce sont près de 4millions de m3 d’eau qui ont été livrés aux agriculteurs de Vaucluse pour l’arrosage de vergers, vignes et cultures maraîchères. En outre, les infrastructures réalisées permettent d’alimenter en eau brute certaines communes, des industriels ou des particuliers en zones rurales.

Le département de Vaucluse est aujourd’hui confronté à de multiples défis :

  • le déficit pluviométrique cumulé depuis début 2003 impose la mise en place de mesures d’économie et de préservation des ressources locales,
  • de nombreuses collectivités cherchent à sécuriser leur alimentation pour faire face à l’épuisement ou à la dégradation de la qualité de ces ressources,
  • le développement économique exige de répondre à l’évolution des divers besoins en eau (agriculture, industrie, tourisme…) tout en préservant les milieux naturels.

Pour relever ces défis, et dans la zone de sa concession, le département de Vaucluse peut compter sur la Société du canal de Provence, outil régional de gestion rationnelle, économe, durable et solidaire de la ressource en eau, dont il est une des grandes collectivités actionnaires.