Ajouter ce site à vos favoris !
 
Les aménagements hydrauliques dans les Bouches-du-Rhône
L’eau dérivée du Verdon, est distribuée dans les Bouches-du-Rhône par l’intermédiaire de trois ouvrages : la branche de Bimont, le Canal maître II et la branche de Marseille Est.

 

Le barrage de BimontLe barrage de Bimont
Construit entre 1946 et 1952 par le département des Bouches-du-Rhône pour alimenter Aix-en-Provence, il a ensuite été intégré au système hydraulique du Canal de Provence, qui en assure la gestion.

Il est aujourd’hui une réserve de sécurité susceptible de stocker 25 millions de m3, et est alimenté par les eaux du Verdon (par la galerie de la Campane).
 
 
La réserve du Vallon DolLa réserve du Vallon Dol
Edifiée dans le massif de l'Etoile au dessus de Marseille, le barrage-réservoir du Vallon Dol contient 3,15 millions de m3 d'eau du Verdon, dont 2,9 millions sont destinés à la sécurité de l'alimentation des marseillais, et 250 000 m3 pour la régulation du Canal de Provence.  
 
En savoir plus
La desserte en eau du complexe de Berre-Martigues-FosLa desserte en eau du complexe de Berre-Martigues-Fos

Le Nord-est de l'étang de Berre est alimenté par une canalisation mixte branchée sur le Canal de Marseille à Coudoux, alimentant la réserve des Barjaquets. Une adduction complémentaire prélève l'eau sur le Canal EDF alimentant l'usine hydroélectrique de Saint-Chamas et la transporte jusqu'à la zone industrielle de Berre. 
 

La zone Sud de l'étang est desservie par une prise sur le canal de Marseille aux Giraudets, dans la commune des Pennes-Mirabeau.

La zone Ouest est alimentée par un tronc commun gravitaire, une adduction Nord-Sud amenant les eaux jusqu'à Lavéra, et par une station de pompage à Istres.
 
La desserte en eau de RoussetLa desserte en eau de Rousset
La zone industrielle de Rousset, pôle de l’industrie micro-électronique, est desservie à partir de deux sources d'alimentation distinctes : le Canal Maître II par l'intermédiaire des réseaux du Bassin Supérieur de l’Arc, et la branche de Marseille Est par l'intermédiaire de l'adduction de la Boucharde.