Ajouter ce site à vos favoris !
 
Les origines de l’eau

La Société du Canal de Provence a été créée pour mettre la Provence à l’abri de la sécheresse et sécuriser son alimentation en eau pour tous les usages.
Avec ses 5 000 kilomètres de canaux et de canalisations, la Société du Canal de Provence mobilise des eaux issues essentiellement des réserves du Verdon qu’elle transporte, puis distribue dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes-de-Haute-Provence et de Vaucluse.  

Ainsi l’eau du Verdon alimente, après transport dans les différentes branches du Canal de Provence, les réseaux de l’est des Bouches-du-Rhône et de l’ouest du Var. Pour le plateau de Valensole, dans les Alpes-de-Haute-Provence, l’eau du Verdon est directement prélevée dans la réserve de Sainte-Croix.

L’eau des réserves du Verdon est aussi transportée via le canal EDF ou le Canal de Marseille, eux-mêmes alimentés en eau de la Durance, pour desservir :

 

 
  • à l’ouest des Bouches-du-Rhône, la ceinture de l’étang de Berre et Pélissane,
  • dans le Vaucluse, les périmètres du Calavon et du sud du Luberon.
Dans des volumes plus restreints, les secteurs desservis par la SCP sont alimentés par :
  • la Durance, pour les périmètres de moyenne Durance, de Sisteron à Manosque,
  • la réserve de Saint-Cassien, pour desservir, en partie, l’est du Var, sur l’axe Draguignan – Fréjus notamment.
  • Les ressources des puits de l’Arc, les sources de Carnoules et de la Bonde/Le Mirail pour sécuriser certains secteurs dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse.

 

En savoir plus