Ajouter ce site à vos favoris !
 
L'eau de la profession agricole
Des débits adaptésDes débits adaptés
Chiffres clefs
  • 6 000 exploitations agricoles irriguées.
  • 80 000 hectares équipés à l'irrigation soit 50 % des surfaces irrigables de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 

Dans la région provençale, naturellement soumise au manque d’eau en période estivale, la maîtrise collective de l’eau pour l’irrigation des cultures reste une clé du développement « socio économique et de l’aménagement des territoires ».

L’eau permet ainsi à la profession agricole d’irriguer des productions diversifiées, et de pratiquer des modes d’irrigation variés (aspersion, micro, goutte à goutte, enrouleur, etc.), selon le type de cultures :

  • Cultures pérennes (vigne, arboriculture, lavandin)
  • Grandes cultures d’hiver (blé dur, colza, etc.)
  • Maraîchages et légumes
  • Grandes cultures d’été (maïs, soja, et tournesol)
  • Cultures spéciales (production de bulbes, plantes aromatiques)
  • Serres, etc.



 

Cette eau permet d’assurer, également, des besoins concernant :

  • la mise en œuvre de la ferti-irrigation,
  • les usages spécifiques tels que le lavage de légumes, et ceux relatifs aux caves coopératives,
  • le nettoyage des locaux pour l’élevage,
  • l’abreuvement des animaux,
  • la lutte antigel,
  • la brumisation, etc.
En savoir plus