Ajouter ce site à vos favoris !
 
Anticiper les besoins en eau
Une nécessité Une nécessité

Les interrogations et débats actuels sur les changements climatiques, sur la gestion institutionnelle des ressources en eaux (Directive Cadre Européenne sur l’eau, Schéma d’Aménagement de Gestion des Eaux du Verdon, Plan Durance) et sur l’évolution des territoires (Schéma Régional d’Aménagement et de Développement du Territoire Provence-Alpes-Côte d'Azur) doivent être pris en compte afin d'anticiper au mieux les impacts potentiels sur la SCP et sa mission dans le cadre de l’évolution de son environnement.

A la SCP, cela se traduit par deux résultats concrets :

  • la création d’une commission « veille prospective » visant à suivre et partager les informations et les outils permettant d’anticiper les évolutions possibles de l’environnement de la Société. Elle est composée d’experts ayant chacun pour mission d’assurer une veille dans leur domaine de référence,
  • l’établissement d’un document de référence sur l'évolution prévisible des prélèvements futurs à effectuer par la SCP sur le Verdon à l'horizon 2038, envisageant plusieurs scénarios.

Les résultats de ces travaux montrent, dans tous les cas, l'importance stratégique des réserves constituées sur le Verdon, à un niveau qui doit permettre de faire face, pour les décennies à venir, à l'ensemble des évolutions actuellement prévisibles ; ils orienteront l’action de la société en matière de gestion économe de l'eau.

Ce travail engagé se poursuivra à intervalles réguliers et à chaque changement significatif des facteurs influents sur les prélèvements pour analyser les évolutions de ces scénarios. Il ira de paire avec un travail similaire sur les variations de la ressource en eau disponible sur la Durance et le Verdon, en étroit partenariat avec EDF, assurant la gestion des grands barrages.