Ajouter ce site à vos favoris !
 
Une consommation raisonnée
Inciter les clients à des consommations raisonnables Inciter les clients à des consommations raisonnables

La tarification des eaux délivrées est bien sûr le premier levier pour orienter le consommateur vers un usage raisonné de l'eau. C'est explicitement dans ce but qu'a été conçue la tarification.

Dès l'origine, les redevances étaient assises pour une large part sur les volumes effectivement utilisés. Cette vente de l'eau "au volume" avait d'ailleurs constitué une petite révolution dans le monde agricole, où les redevances d’irrigation étaient traditionnellement forfaitaires.

Signalons aussi, dans le même esprit, que pour les usages qui se développent tout au long de l'année, les tarifications mises en place distinguent tarif d'été et tarif hors saison estivale. C'est ainsi que sont pénalisées les consommations estivales qui ont l'impact le plus fort sur la ressource.

Il est clair que ces modalités tarifaires impactent favorablement les consommations. C'est un fait particulèrement évident pour les consommations d'irrigation, où les comparaisons sont faciles à établir avec les systèmes traditionnels de Basse Durance.


Mais l'on constate également, dans la durée, que les industriels, soucieux d’accroître leur productivité et de minimiser leur impact sur l’environnement, maintiennent un niveau de consommation pratiquement stable depuis des années, alors que leur production s’est considérablement développée.
 

De même, les consommateurs urbains, très sensibilisés au prix de l’eau, et aux campagnes médiatiques à ce sujet, consentent de réels efforts afin de modérer leur consommation, qui, globalement, paraît s’accroître nettement moins vite que la population.

Les gestionnaires de golfs sont également particulièrement attentifs au développement de bonnes pratiques. Les économies qu’ils ont réalisées au cours de ces dernières années, sont très significatives.

 
En savoir plus